Journée mondiale des télécommunications : L’ARPCE organise une causerie-débat sur les opportunités offertes aux jeunes développeurs
AccueilLire tous les articlesJournée mondiale des télécommunications : L’ARPCE organise une causerie-débat sur les opportunités offertes aux jeunes développeurs
Mardi, 22 Mai 2018 14:48

Journée mondiale des télécommunications : L’ARPCE organise une causerie-débat sur les opportunités offertes aux jeunes développeurs

Organisée ce 17 mai sur le thème « L'entreprenariat numérique : Les opportunités offertes aux jeunes développeurs », cette causerie-débat a rassemblé autour du Directeur Général de l'ARPCE, Yves Castanou, les opérateurs de la téléphonie mobile, les banques, les développeurs et entrepreneurs du numérique au Congo. L'activité s'est déroulée dans le cadre d'une session de Café Numérique de Brazzaville, plateforme qui réunit chaque mois, les acteurs et passionnés du numérique autour d'une thématique liée à la promotion du numérique en République du Congo.

Les débats se sont essentiellement focalisés sur les défis techniques rencontrés par les développeurs et entrepreneurs numériques congolais. La question cruciale de la mise à disposition des API (Application Programming Interface ou Interface Applicative de Programmation) permettant d'établir des connexions entre plusieurs logiciels pour échanger des données, a été relevée par bon nombre de participants.

Pour Rajil Vembe, Développeur web, « Les difficultés que rencontrent les développeurs pour accéder aux API des opérateurs de la téléphonie mobile, notamment pour les questions de paiement en ligne, constituent un véritable frein au développement du e-commerce au Congo ». A ce sujet, Djibril Ouattara, Directeur Général de MTN Congo, a évoqué les questions de sécurité comme principales raisons de la réticence des opérateurs. Car en effet, étant des ressources rares et sensibles, les API peuvent être piratées. Aussi, le Directeur Marketing d'Airtel Congo, Serge d'Oliveira, a proposé la mise en place d'un agrégateur pour offrir des garanties aux opérateurs.

Yves Castanou, pour sa part, a encouragé les différents acteurs à trouver un terrain d'entente, soulignant que certaines API peuvent en effet être accessibles aux développeurs. Il a par ailleurs annoncé la mise en place d'un cadre formel de travail qui faciliterait une bonne collaboration entre les différents acteurs. Evoquant le statut légal des startups au Congo, Yves Castanou a annoncé que le Régulateur va initier des démarches dans le but de mettre en place un cadre juridique adéquat pour ce type d'entreprises au Congo. L'opérateur MTN par la voix de son Directeur Général, Djibril Ouattara, a invité les entrepreneurs numériques à se constituer en communauté afin d'échanger de manière plus approfondie sur toutes ces questions.

Notons que la Journée mondiale des Télécommunications et de la société de l'information a pour but de contribuer à sensibiliser l'opinion aux perspectives qu'ouvre l'utilisation de l'Internet et autres Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans les domaines économique et social, ainsi qu'aux moyens permettant de réduire la fracture numérique. Pour l'édition 2018 l'UIT, l'Union Internationale des Télécommunications a pensé mettre un accent sur l'Intelligence artificielle, d'où le thème « Vers une utilisation positive de l'intelligence artificielle pour tous ».